ICO’s pièges à CO?S

Tous comme les forks, nous assistons à une explosion de propositions d’ICO de tous poils qui font maintenant de plus en plus penser à la bulle internet des années 2000. La moindre activité humaine avait son pendant en dot com avec le « clic » comme unité de mesure. Tout le monde sait comment cela c’est terminé … mal !

C’est quoi un ICO ?

ICO veut Initial Coin Offering. L’ico est un token, traduit par jeton en français, le truc qui sert à mesurer les points lorsque l’on  joue à la belote. Il s’agit en fait d’un type de crowdfunding – financement participatif – Le but étant de recueillir des fonds en cryptomonnaie pour financer un projet.

Pour être honnête la définition est extrêmement large, il y a plusieurs sortes d’ICO mais toutes sont vendues en cryptomonnaies

1.- L’achat ou pré-vente d’une nouvelle cryptomonnaie avant que celle-ci n’existe ou ne soit miné (minable … j’adore ce mot).

Le projet Ethereum a , par exemple, vendu 60 Million d’Ether pour un montant de 31591 BTC soit 1 Ether pour 0,00052 BTC en juillet 2015 le BTC valait 283 USD soit 258 Euro ce qui faisait un Ether à 13 centime d’Euro aujourd’hui, l’Ether vaut 264 Euro et si l’acheteur d’Ether en 2015 avait gardé ses BTC, il aurait maintenant 2,46 Euro !

Ether              Juillet 2015      Octobre 2017       Gain

Bitcoin           0,00052              0,05                        x100 ?!

Euro               0,13                    264                         x2030 !!!!!

2.- L’achat d’un token qui va être utilisé dans le service que le projet va créer.

Beaucoup de projets basés sur l’utilisation de tokens sont actuellement lancés :

  • Storj : cloud décentralisé basé sur Ethereum
  • Sia : cloud décentralisé basé sur Siacoin
  • Waves, Airswap : plateformes d’échanges décentralisées de cryptos et de tokens
  • Il y en a beaucoup, beaucoup, beaucoup …. trop ?!

Vous l’avez compris, comme à l’époque de la bulle internet ou le truc.com et autre machin-qui-va-faire-tomber-un-max-de-tune.com démontrait une totale hystérie collective. Les ICOs sont le pendant contemporain de cette bulle internet ou toute activité humaine se devait de trouver son .com. Les mots « disruptif » et « décentralisé » étant les sésames de cette nouvelle mode hystérique. Bien sur, un google et un amazon sortiront de ce fatras mais avec le cortège beaucoup plus fourni de Boo.com, Broadcast.com, Pet.com Geocities et autres,  qui tomberont -mort- sur le champ de bataille. La plupart de ces ICO’s non pas de projet viable et la souscription de départ semble le seul moment ou ces entité vont permettre de faire gagner de l’argent … à leurs fondateurs !

3.- L’achat de droit de minage, chaque token acheté va permettre de miner une certaine quantité de monnaie.

Il me semble que Onecoin utilisait ce procédé.

La bulle des ICOS,

L’affaire TEZOS

Je ferais un billet spécial sur l’affaire TEZOS, particulièrement intéressante sur deux points dont un me parait très importants.

L’offre en ICO est symptomatique d’une bulle, de nombreux participants rêvent de réaliser une entrée précoce sur un futur Bitcoin ou Ethereum, ils n’obtiendront, malheureusement, qu’un ticket de tiercé perdant parfois même sans avoir vraiment participé au jeu !

Rappelez-vous qu’un ICO n’est ni une action, ni une obligation et ni un titre de propriété – c’est un jeton !

! J’ai participé à l’ICO d’Airswap ! (Youpiiii)

J’ai participé à la vente d’Airswap, pour moi…. une participation à un délire collectif !

  • Tout d’abord, il faut postuler à la whitelist
  • fournir un compte Ethereum hors exchange
  • une pièce d’identité (l’offre était interdite aux chinois)
  • faire partie des 13877 !? premiers inscrits valides (whitelist) !?
  • vente des tokens pendant 23h et uniquement pour les membres de la whitelist –
  • l’hystérie étant complète et afin que personne ne meurt piétiné, pas plus de 3,3 Eth par souscripteurs (ça tombe bien, je ne voulais pas y mettre plus d’1 ether)
  • lire les mentions légales -en anglais bien sur- mais au fait, j’achète quoi ?
  • Bon , on continu quand même … télécharger un plug-in pour chrome !?
  • ça ne marche pas sur chrome linux !
  • j’envoie un email à l’équipe pour dire que j’en ai marre et garde mes ethers
  • je suis contacté par Michael Oved – cofondateur d’Airswap !
  • il me fait passer sur windows, je télécharge et installe le plug-in
  • le plug-in permet d’avoir un wallet ether sur chrome ?!
  • je lui demande à quoi ça sert ?
  • il me répond : « pour montrer ce qu’il savent faire »
  • je demande pourquoi cela ne fonctionne pas sur mist
  • il me répond « pas encore » (ça aurait fait plus sérieux, mais bon !)
  • le plug-in fonctionne jusqu’au moment ou je dois valider mon wallet ether
  • Michael me demande mon adresse pour qu’il puisse la valider manuellement
  • Ras-le-bol – il est tard, je vais me coucher !

Le bilan :

Je n’ai rien souscrit !

Le prix d’amis de l’offre initiale était de 1000 AST pour 1 ETH soit environ 0,26 € et à ce jour, il est coté 0,17 € soit 35% de perte !!!! – Et j’affirme que c’est déjà beaucoup trop cher – et il ne fait que baisser depuis sa cotation ! –

Tout comme les smart-contrats sur Ethereum qui étaient composés à 80% de pyramides de Ponzi, les ICOs confirment et consolident la règle. Si vous êtes joueurs et aimez perdre de l’argent, des cryptos en l’occurrence, alors n’hésitez pas plus longtemps, et ne réfléchissez pas trop, cela ne sert à rien.

Pour les autres, réservez votre strapontin, faites chauffer les pop-corns, installez-vous confortablement, le spectacle commence avec le clown Tezos !

Les 3 règles d’or de l’investisseur sont à jamais de rigueur :

  1. N’investissez pas si vous ne comprenez pas ce dont il s’agit
  2. Le modèle est-t-il utile ?
  3. Seriez-vous prêt, vous même, à payer le service rendu ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s